Échappez-vous en montagne, retrouvez les bergers basques « euskal artzainak » en vente partout et en ligne sur le site de la FNAC

LIVRE : laxoa

Aux racines de la pelote basque
 

Pour se procurer le livre CLIQUER SUR CE LIEN : contact LIEN

 

Au coeur des trois langues française, basque et castillane. Edition trilingue.

Photographies : Séverine Dabadie ; texte : Christiane Etchezaharreta et Séverine Dabadie. Textes et interviews : Mikel Epalza, Tiburcio Arraztoa, Ander Ugarte (Punpa), Annie Dumay.
                                                 
Livre de photographies : 24X21 cm, 160 pages, texte, interviews, photographies en couleurs.

Depuis mars 2011, retrouverez le livre LAXOA (édition trilingue euskara-français-castillan) dans toutes les bonnes librairies ainsi que sur internet au prix de 25 € avec parfois une réduction 5% offerte.


www.metaphorediffusion.fr
www.fnac.com
www.amazon.fr


Depuis les temps les plus anciens, l'Antiquité grecque puis romaine, les jeux de balles ont amené les jeunes gens des villages à s'affronter et à se défier tout en s'amusant. Sportifs et ludiques à la fois, ces jeux se sont répandus un peu partout en Europe. Mais au Pays Basque, ils tiennent une place toute particulière dans la tradition et dans le coeur des habitants.
Le laxoa est l'ancêtre de toutes les formes de pelote basque. Héritière du jeu de paume en vogue dans toute l'Europe au XVIème siècle, la pelote devient «basque» avec le laxoa qui en est la première des modalités. On y joue par équipes s’affrontant face à face (comme au tennis, son «cousin»). Tout d'abord pratiqué par les bergers dans les montagnes sous la forme d'un jeu appelé bota luze, les joueurs ont l'idée de protéger la paume de leur main par une coquille de cuir. Ils établissent des règles qui leur sont propres et font naître ainsi ce nouveau jeu qu'ils transmettent dans les vallées puis dans les plaines. Les Basques adoptent ce jeu qui, jusqu'à la fin du XIXème siècle et sans autres concurrents, bénéficie d'un engouement populaire incroyable, faisant naître des légendes. Mais dès 1870-1880, les autres formes de jeu menacent le laxoa qui, petit à petit, tombe dans l'oubli au profit du jeu à chistera, à main nu, à pala etc... Aujourd'hui, seuls quelques 50 à 60 irréductibles joueurs continuent de participer à un championnat annuel qui a lieu dans la petite vallée du Baztan (Navarre) perpétuant la tradition de leurs ancêtres. Pratiqué dans des villages magnifiques, ces passionnés maintiennent cette tradition, par amour du jeu mais également par amour de leur culture, de leur patrimoine et de leur pays. Ce jeu qui remonte à la nuit des temps nous rattache à notre passé et à nos traditions. Ce n'est certes pas aujourd'hui la forme la plus populaire des jeux de pelote mais résonnent dans ces joutes non seulement l'écho de ces balles que l'on renvoie sans cesse, le son de la peau qui claque contre la pierre mais également l'écho de notre passé et de ces défis ancestraux.

Au détour d'un fronton, la magie d'une découverte va susciter la passion. Devant une partie insolite de pelote, Séverine Dabadie capte ses premières images du laxoa sans connaître ni le nom, ni l'origine de cette pratique. Aux racines de toutes les formes de pelote basque, le laxoa l'entraîne dans un univers à part entière en pleine renaissance. Les écrits de Christiane Etchezaharreta accompagnent bientôt ses photographies...

Deux hommes et un championnat ont permis de conserver vivante cette pratique ancestrale de la pelote :

Ander Ugarte dernier fabricant de gants pour le laxoa et Tiburcio Arraztoa auteur spécialiste de ce sport et fondateur du championnat annuel du laxoa. À travers deux interviews remarquables de ces hommes profondément attachés à la culture basque, l'essentiel est dit pour comprendre le laxoa et ses enjeux.

La magie du laxoa exprime toutes les composantes de la culture basque : la solidarité, la force, le courage,

La joie de vivre, le respect et la foi. Cette dernière est mise en avant par Mikel Epalza dans un magnifique texte qui dit le rapport extraordinaire du laxoa à l angélus et, plus largement, son importance dans le maintien de la culture basque immensément riche. Laxoa : aux racines de la pelote basque convie tous les amoureux du Pays basque à un voyage inattendu au coeur des trois langues - française, basque et castillane - parlées dans les Provinces du pays.

Soutenu par PELOTE PASSION
www.pelote-passion.fr




 



 

Top