Pour Noël, Offrez-vous un tirage… ou un livre publié par Séverine Dabadie ! PAYS BASQUE


Carnaval d'Altsasu (Navarre) 05/03/2019 : LA LONGUE NUIT DES MOMOTXORRO

Au Pays Basque, les traditions ont la vie longue. Durant la nuit du Mardi Gras, dans la petite ville  d'Altsasu /Alsasua en castillan, (Navarre, Espagne) et seulement dans cet endroit-là, a lieu un carnaval qui remonte à la nuit des temps. Réputé barbare, sauvage et violent durant la  dictature, Franco l'a même fait interdire.   Depuis les années 80, il renaît de ses cendres. Avant d'entamer la période du Carême, les habitants du village font revivre des personnages de la mythologie basque. Personnage essentiel de ce carnaval, mi-homme, mi-taureau, les momotxorros s'enduisent de sang avant d'enfiler, au son ancestral de la txalaparta (ces planches que l'on frappe en rythme), leurs habits de bêtes. Ornés de peau de brebis, affublés de  longues cornes, le visage et les bras ensanglantés, ils  parcourent les ruelles armés de fourches, tentant d'effrayer la population de leurs cris tonitruants et indécents. Ils dansent et complotent autour d'un immense feu. Puis,  au son d'une corne, ils  retournent déambuler dans la ville accompagnés du bouc maléfique (Aker beltz) et des sorcières (Sorginak) ainsi que d'autres  personnages  mythologiques. Le jour du Carnaval, dans cette atmosphère qui semble irréelle, la population renoue avec ses traditions les plus ancestrales mais également avec la véritable signification du Carnaval. Ce rituel qui paraît sorti d'un autre  âge est aussi l'occasion d'une grande fête, la débauche de cette nuit de délire ouvre la période d'ascèse du Carême, la nuit laisse place au jour, le mal au bien. 
 




 






Rencontre avec Irène Ménat et Rosette Nérou, les deux dernières ramendeuses (ou filetières) de tout le littoral français. Aujourd'hui encore elles réparent les fiets des bateaux du port de Saint-Jean-de-Luz / Ciboure. Un témoignage rare et riche, une parole sensible, deux personnalité attachantes. A découvrir sur la video ci-dessous réalisée en mai 2019 à Ciboure.

Réalisation  Séverine Dabadie ©
Musique Zeze ©



 




« CE PAYS EST UN POEME – POEMA BAT DA HERRI HAU »
NOUVEAU LIVRE DE PHOTOGRAPHIES ET POÈMES (FRANCAIS-EUSKARA) DE ITXARO BORDA ET SÉVERINE DABADIE PUBLIÉ EN BILINGUE CHEZ ELKAR LE 22 OCTOBRE 2018 : DISPONIBLE DANS TOUTES LES LIBRAIRIES ET EN LIGNE
 




« A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles,
Je dirai quelque jour vos naissances latentes… »

Arthur Rimbaud dans "Voyelles"


Ces mots d’Arthur Rimbaud sont célèbres, ils ouvrent son poème « Voyelles ». Voyage sur un chemin de couleurs et de lettres, cette fulgurance du géant ardennais offre ici une perspective inattendue pour parcourir le Pays Basque. C’est celle qu’a choisie la photographe Séverine Dabadie pour inviter à une promenade rimbaldienne au coeur du Pays Basque.
L’écrivaine Itxaro Borda a chaussé ses « semelles de vent » pour la suivre le long de ce parcours initiatique, au fil d’une errance poétique.
Toutes deux souhaitent embarquer le lecteur au coeur de ce livre et du Pays Basque comme on entrerait dans un poème symboliste, par petites touches. Laissant place à l’imagination, voyelles et couleurs se marient en un « long dérèglement de tous les sens » pour atteindre une vision intime, voire intimiste, une manière de se faire « voyant » et de toucher à l’essentiel. Noires, blanches, rouges, vertes et bleues sont les voyelles de Rimbaud. Les photographies de Séverine Dabadie suivent ces couleurs dans leur langage chromatique et la pureté des textes d’Itxaro Borda sont à l’image du « bateau ivre », nous laissant découvrir le Pays Basque et ses paysages au fil des mots.
 



Bergers basques - Euskal Artzainak / Entre deux monde - Bi munduren artean
Ce film de Séverine Dabadie accompagne la sortie du livre à paraître le 1er novembre 2016 en bilingue chez Elkar.
Paysages et protagonistes du livre
 





 




Pastoralisme au Pays Basque
Film de Séverine Dabadie ©



 

Film de Séverine Dabadie ©



 


PASTORALE JEAN PITRAU : TARDETS LE 24/07/2016
Film de Séverine Dabadie ©

Jean Pitrau (1929-1975) était un agriculteur et syndicaliste souletin (Pays Basque), ili a milité pour l'amélioration des conditions de vie des paysans et des bergers des montagnes.
La pastorale est une pièce de théâtre chantée, montée par les habitants d'un même village sur un thème religieux ou historique.
Une pastorale est organisée chaque année par une commune souletine. Les représentations se déroulent généralement le dernier dimanche de juillet et le premier dimanche d'août.
Elles puisent leurs origines dans le Moyen Âge, portées par la tradition orale, les premiers documents qui en font mention datant de 1750. Les pastorales peuvent durer jusqu'à trois heures trente et présentent des danses et des chants en basque. 




 

Film de Séverine Dabadie ©



 

Film de Séverine Dabadie ©


Film de Séverine Dabadie ©


 






 

UN DOCUMENT D'ARCHIVE SUR LE PAYS BASQUE ET SON HISTOIRE (DE LA TÉLÉVISION FRANÇAISE)
UN FILM DE THIERRY GARDET TEXTE DE JEAN SUHAS

 





 

The Basques of Santazi (Ste Engrâce - Soule) , Leslie Woodhead, Sandra Ott © Document rare et magnifique à ne pas manquer
Ce film suit les vies sur plus d'un an, prises à trois intervalles différents, de deux familles de bergers basques vivant à Santazi (Sainte Engrâce), un village au pied des Pyrénées françaises. Le film se concentre sur la continuité et le changement dans la communauté. Le changement est arrivé dans le village de Santazi ces dernières années le long des routes des routes introduites et des systèmes de communication améliorés avec le monde extérieur. Les effets s'étendent à la relation des personnes avec la religion catholique aux habitudes héréditaires. Naturellement, la télévision est également entrée dans les maisons de ces habitants. La vie traditionnelle des bergers est également en train de changer dans le conflit d'intérêts entre ceux qui se sont formés dans l'union dans une tentative de maintenir la vitalité du pastoralisme et les enfants qui ont pris le travail en tant qu'expert de la compagnie d'électricité. Ce film montre la rationalité derrière le choix des villageois. 


 




 



En anglais : histoire et témoignage des Basques émigrés aux Etats Unis
 


 

Top